Compte bancaire et auto-entrepreneur

Compte bancaire auto-entrepreneur

Lorsque l’on exerce une activité entrepreneuriale, ouvrir un compte bancaire professionnel est une pratique courante et même obligatoire dans certains cas. 

Est-on obligé d’avoir un compte bancaire professionnel pour sa micro-entreprise ? 

Avant 2019, en tant qu’auto-entrepreneur vous êtes tenu d’avoir un compte bancaire auto-entrepreneur différent de votre compte courant. Aujourd’hui la législation s’est assouplie, et vous n’êtes plus obligé d’avoir deux comptes séparés. Cependant si votre auto-entreprise génère plus de 10 000€ de chiffre d'affaires annuel, vous devez ouvrir un compte bancaire consacré uniquement à l’activité de votre micro-entreprise. 

Même si ce n’est pas obligatoire, il est recommandé aux auto-entrepreneurs d’avoir deux comptes distincts afin de ne pas mélanger ses dépenses personnelles et professionnelles et d’éviter tout risque de confusion. De plus, si vous êtes sous le coup d’un contrôle de l’URSSAF, il sera plus facile et rapide à effectuer. 

Un compte courant peut être dédié à l’activité de votre micro-entreprise. On peut expliquer cela par le fait que les factures que vous générez et les impôts que vous payez ne sont pas au nom de votre entreprise mais au vôtre ! Il est bon de savoir qu’un compte courant est souvent moins cher qu’un compte professionnel. 

Les modalités d'ouverture d’un compte bancaire auto-entrepreneur

Ce compte bancaire ne doit être utilisé que pour votre micro-entreprise et non à des fins personnelles. Cela vous permet alors d’avoir un œil sur les transactions qui relatent votre activité et non plus celles qui concernent aussi votre vie de tous les jours, hors activité professionnelle. 

Un compte bancaire professionnel dispose d’avantages qu’un compte courant n’a pas (libertés accrues au niveau des découverts et des prêts, conseiller bancaire spécialisé pour les buts professionnels, …). Si vous voulez plus d’informations sur pourquoi ouvrir un compte bancaire, rendez-vous sur le site de votre banque pour découvrir tous les avantages que cette dernière pourrait vous offrir.

Quelques recommandations de banques pour ouvrir un compte pro micro-entreprise

Par quel prestataire passer pour ouvrir un nouveau compte bancaire ? 

Vous pensez dépasser le seuil de chiffre d'affaires et souhaitez ouvrir un compte bancaire pour votre micro-entreprise mais vous ne savez pas quelle banque choisir ? Il existe une multitude de banques et avec des services tout aussi nombreux. Pour faire votre choix, il faut dans un premier temps choisir le type de banque que vous recherchez.

Aujourd'hui vous avez le choix entre :

  • Des banques traditionnelles
  • Des banques en lignes ou néo banques

Qu’elle soit traditionnelle ou en ligne, chaque banque à ses défauts et ses avantages, regardons cela d’un peu plus près. 

Les banques traditionnelles

Si vous choisissez d’ouvrir un compte bancaire professionnel dans une banque traditionnelle l’avantage principal est que vous pourrez bénéficier d’une offre financière complète (possibilité d’épargne, de crédit, de faire des dépôts d’argent en liquide, de recevoir des versements en chèque signé à l’ordre de votre micro-entreprise…).

En choisissant une banque dite traditionnelle, plusieurs inconvénients seront à prendre en compte : 

  • Des tarifs élevés et pas toujours totalement transparents : comparé aux néo-banques qui ont cet avantage du prix, les banques traditionnelles peuvent aussi vous facturer des frais cachés comme par exemple les commissions de mouvement. Pas forcément spécifiés dans le contrat de base mais bien réels, ces frais peuvent faire grimper vos dépenses de façon significative.
  • Les processus d’ouverture de compte ne sont pas toujours optimisés et rapides. Il est possible que votre banque demande à ce que vous vous rendiez à leurs bureaux pour vos démarches
  • La prise de contact n’est pas toujours facile. Pour obtenir une réponse on doit pouvoir échanger avec le banquier mais le processus de contact n’est pas toujours optimisé lui aussi

Les néo-banques

Ouvrir un compte qu’il soit personnel ou professionnel dans une néo-banque est une solution de plus en plus appréciée par les entrepreneurs. Certaines néo-banques proposent des types de comptes pro faits pour les indépendants. 
Vous pouvez si vous le souhaitez ouvrir un compte personnel dans une néo-banque, cependant ces dernières sont souvent réticentes à cette idée et vont plus essayer de vous faire prendre un compte bancaire professionnel pour votre micro-entreprise. 

Si vous optez pour une banque en ligne, tout comme les banques traditionnelles, il y a des avantages et des inconvénients.

Les avantages :

  • Réactivité accrue, de par leur modernité et la mise en place régulière de nouveaux procédés de gestion.
  • Simplicité des démarches, pour ouvrir votre compte tout se fait en ligne depuis votre smartphone ou votre ordinateur. Il vous sera juste demandé une pièce d’identité et un justificatif de domicile
  • Application mobile très souvent intuitive et facile à utiliser
  • Des frais bancaires peu élevés, le coût des néo-banques et banques en ligne de par la suppression d’intermédiaires propose des tarifs avantageux à ses clients.

Les inconvénients :

  • Une gestion du service client qui peut-être plus ou moins bonne. Comme expliqué précédemment tout est dématérialisé et il y a moins d’intermédiaires que dans une banque classique, ce qui peut affecter la qualité du service client
  • Des offres pas toujours tournées vers les auto-entrepreneurs (absence de calcul cotisations pour certaines banques, pas forcément d’assurances pour les indépendants de proposer)
  • Vous devrez sûrement payer vos retraits d’argents, on pourrait vous facturer entre 0,5 et 2€ par transaction. 

SI vous souhaitez ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur dans une néo-banque il faudra vous munir de : 

  • Un justificatif d’identité (Carte d’identité, passeport…)
  • Un justificatif de domicile (quittance de loyer, facture de gaz….)

    • Related Articles

    • L’extrait K-bis auto-entrepreneur

      Le K-bis ou l'extrait de K-bis est le seul document relatant l'existence d'une entreprise commerciale. Cela atteste de son immatriculation au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). Qu'est-ce que l’extrait K-bis auto-entrepreneur ? L’extrait ...
    • Auto-entrepreneur et TVA

      En tant qu'auto-entrepreneur, grâce à la “franchise en base de TVA” vous avez un avantage: vous ne facturez pas de TVA, dans la limite de certains seuils. TVA: le principe général Taxe sur la valeur ajoutée, plus communément appelée TVA est un impôt ...
    • Le SIREN et SIRET de l’auto-entrepreneur

      Le numéro SIRET correspond au numéro d'immatriculation de l’entreprise. Il se décompose en 2 numéros le numéro SIREN (9 chiffres) et le numéro NIC (5 chiffres). Le numéro SIRET de l’auto-entrepreneur Le numéro SIRET est le numéro d'immatriculation de ...
    • Le code APE auto-entrepreneur

      Chaque personne qui crée sa micro-entreprise / devient auto-entrepreneur doit avoir ce qu’on appelle un code APE rattaché à son activité d’indépendant.  Qu’est ce qu’un code APE auto-entrepreneur ?  Le code APE signifie Activité principale exercée, ...
    • Les cotisations sociales

      Les périodes de cotisations sociales rythment la vie de votre micro-entreprise. Mais à quoi servent-elles vraiment ? Quand les payer ? Y'a-t-il différents taux vis-à-vis de ce paiement ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet ...